L'art de la naturopathie

Pour ajouter des années à la vie et de la vie aux années

Manger cru ou cuit?

Poster un commentaire

cru_ou_cuit

A la question « Faut – il manger cru Mme EL FATHI? » je réponds… tout dépend!

Comme souvent, tout dépend de notre capacité digestive, de notre terrain et des habitudes alimentaires que nous avons prises. Cependant, j’aimerais aborder les travaux de Paul Kouchakoff dans les années 30 à l’Institut de Chimie clinique de Lausanne.

La leucocytose digestive

Paul Kouchakoff a simplement constaté que l’absorption d’un repas composé exclusivement d’aliments cuits et/ou de conserves (stérilisées) provoquait, dans l’heure suivante, une hyperleucocytose sanguine massive : le nombre de globules blancs pouvait doubler. La leucocytose ne redevenait normale qu’après quelques heures. Mais, chose encore plus étonnante, cette hyperleucocytose ne se produisait pas si le repas comportait une fraction importante d’aliments crus, ou, a fortiori, s’il était intégralement cru.

Ces travaux, qui n’ont rien perdu de leur actualité, permettent de considérer notre approche alimentaire pour le bien être de notre système immunitaire.

Détail de l’expérience

Le travail publié en 1928, puis en 1930, repose sur 1787 analyses de sang effectuées sur une vingtaine de patients des 2 sexes, enfants et adultes, en bonne santé. Le sang était recueilli en piquant la pulpe des doigts, différent à chaque piqûre.

Après un petit déjeuner composé d’un lait chocolaté et de pain beurrée, le nombre de globules blancs passe de 7000 à jeun à 8000 après 10 min et 13 000 après 30 minutes. Le retour à 7000 s’observe 1h30 après le repas. En outre, la formule leucocytaire change considérablement en atteignant son maximum après 10 mn.

Le chercheur explique que, quand nous mangeons des aliments cuits, notre corps réagit face à l’altération des cellules lors de la cuisson comme s’il s’agissait d’une menace.

Affinant ses analyses, Kouchakoff constate les phénomènes suivants :

 – si ce petit déjeuner est suivi toutes les demi-heures d’un grignotage de produits cuits, chaque ingestion provoquera une leucocytose qui s’ajoutera à la précédente,

– cette réaction apparaît 3 à 5 mn après l’ingestion, dès que l’aliment se trouve en contact avec la paroi stomacale,

– le vin, le sucre, le vinaigre…déclenchent une leucocytose,

– certaines bactéries annihilent cette réaction, comme c’est le cas pour le lait caillé, le yaourt et les fromages.

– un produit cru avec un aliment cuit entraîne une leucocytose, mais pas de modification de la formula leucocytaire.
En conclusion,

Pour éviter de fatiguer votre système immunitaire, je vous recommande donc de respecter la tradition de commencer son repas par une crudité!

 

Sources :

http://www.lesfiches-santenaturelle.com

« The Influence of Food Cooking on the Blood Formula of Man », Kouchakoff Paul

 

 

Auteur : Malika Cécile, naturopathe iridologue biologiste

Ingénieur en environnement, toxicologue, biologiste, chimiste, botaniste et naturaliste depuis 2007 Formée à l'art de la Naturopathie-iridologie depuis 2015 Consultation sur RDV au cabinet d'Aniane (34) ou de Montpellier (34) Possibilité de rdv à domicile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s