Alimentation santé, Conseils santé, Le corps humain

Comment favoriser la neurogenèse?

Neurone (Image par Colin Behrens de Pixabay)

Pendant longtemps, il a été considéré que le cerveau humain était incapable de fabriquer de nouveaux neurones d’où l’épée de Damoclès de la sénilité lorsque l’on vieillit. Après de nombreux débats passionnés, nous savons désormais que l’être humain conserve une certaine aptitude à fabriquer de nouveaux neurones (neurogénèse) même chez le sujet âgé. Cette capacité serait limité à l’hippocampe. Voyons ensemble comment favoriser ce processus !

En l’état des connaissances actuelles, certaines pratiques semblent favoriser la neurogénèse. La première consiste à pratiquer régulièrement le jeûne intermittent ou une mono-diète. Espacer les repas stimulerait le cerveau et l’expression de certains gènes impliqués dans la neurogénèse.

Le saviez-vous ? 60 % de la masse sèche du cerveau est constituée de lipides  !

On comprend mieux pourquoi un apport équilibré et varié de « bons acides gras » sera profitable au cerveau. Le DHA (acide docosahexaénoïque) en particulier aide à limiter la destruction des formations neuronales. Certains aliments sont particulièrement riches en DHA : le foie de morue, les maquereaux et sardines et certaines huiles d’algues pour les vegans.

La consommation régulière de polyphénols favorise la libération d’un facteur de croissance (IGF-1 Insulin-like growth factor 1) dans l’hippocampe et stimule la neurogénèse. Les sources alimentaires de polyphénols ont de quoi réjouir les papilles des plus gourmands : chocolat noir, thé vert, vin rouge BIO et sans sulfites de préférence, graines de lin fraîchement moulues, persils frais, fraises, abricots, pommes, raisins…

Un autre aspect à ne pas négliger est le sommeil. Dormir peu ou mal est ce qui limite le plus la neurogénèse. Retard d’endormissement, décalage de phase, réveils nocturnes, apnées du sommeil, jambes sans repos… De nombreuses voies d’améliorations existent, alors n’hésitez pas à vous faire accompagner !

Pratiquer la méditation, ou d’autres techniques donnant accès à des états de conscience modifiée, permet au cerveau de générer des ondes alpha. Le rythme alpha a une fréquence comprise entre 7,5 et 12,5 hertz. Il se produit chez une personne éveillée, les yeux fermés, détendue. Il apporte une sensation de bien-être, amène à un niveau de conscience plus profond. Les ondes alpha sont également propices à la fabrication de nouveaux neurones!

N’oublions pas le jeu et les apprentissages ludiques qui stimulent dans la bonne humeur et SANS PRESSION nos capacités cognitives. N’est-il pas plaisant, à tout âge, d’apprendre de nouvelles choses et d’évoluer ! De faire des jeux de société entre amis ou en famille ou de savourer des moments solitaires devant ses mots fléchés?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s