Alimentation santé, Conseils santé, Perte poids

Perdre du poids

A l’approche des beaux jours et à l’idée de se mettre en maillot de bain, certains commencent à se dire qu’il serait bien de perdre quelques kilos… Au delà de l’aspect esthétique, les conséquences sur la santé sont connues : hypertension artérielle, diabète, douleurs articulaires, …

Lorsqu’un consultant me demande mon avis, je lui déconseille les régimes basés sur la privation / restriction alimentaire et je m’explique dans les lignes qui suivent.

 

monodiet
Retrouver un poids idéal

Il me semble préférable de perdre 4 kilos sur 6 mois et rééquilibrer l’organisme plutôt que de perdre 4 kg en 1 mois et favoriser des mémoires du corps : en réponse à la privation, l’organisme peut s’adapter et limiter les dépenses d’énergies pour faire face à d’éventuelles privations futures.

Pour les personnes qui rencontrent des difficultés à retrouver un poids idéal, il semble intéressant de se pencher sur le métabolisme de base. Le métabolisme de base peut être résumé au nombre de calories que le corps consomme au repos. Il correspond à environ 70 % de nos dépenses énergétiques, contre 10 à 30 % en lien avec l’exercice physique.

obesite

Si le métabolisme de base ralentit, il devient difficile d’arriver à son poids idéal…

Causes du ralentissement du métabolisme de base : 

  • l’âge évidemment!
  • la privation alimentaire,
  • le manque de sommeil via son influence sur la production d’hormones
  • une faible masse musculaire : nos muscles consomment des calories même au repos!
  • une faiblesse de la thyroïde

 

Pour faire le point, je vous encourage à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé.

 

Non classé

Les méfaits de la sédentarité

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’OMS considère aujourd’hui « que la sédentarité est le quatrième facteur de risque de mortalité au niveau mondial. Elle progresse dans bon nombre de pays, avec une incidence majeure sur la prévalence des maladies non transmissibles et la santé générale des populations». Plus précisément, les méfaits pour la santé sont :

Au niveau physique :

  • Un excédent de poids pouvant entraîner des risques cardio-vasculaires et/ou ostéo-articulaires ;
  • Des douleurs chroniques en particulier dorso-lombaires ;
  • La force et la masse musculaire diminuent, ce qui entraîne des difficultés à faire face aux urgences physiques du quotidien ;
  • Une fragilité osseuse apparaît (ostéoporose, …)
  • Une perte de souplesse, des gestes de plus en plus maladroit et des faux mouvements ;
  • Un système nerveux central mais aussi neurovégétatif non entretenus et non dynamisés, stagnation des humeurs et diminution des capacités d’épuration du corps via les émonctoires;
  • Une accélération des processus de vieillissement de l’organisme. Une ptose s’installe et gagne tous les organes de l’abdomen. Le cœur n’est plus stimulé et perd de sa capacité fonctionnelle…

Au niveau psychologique :

  • Un désinvestissement esthétique et une attitude passive face à son corps ;
  • Une baisse de la confiance en soi, d’estime de soi ;
  • Une moins bonne résistance au stress ;
  • Une tendance à la dépression et au repli sur soi ;

Au niveau relationnel :

  • Une diminution de la connexion avec son corps et les éléments naturels
  • Moins d’occasions d’activités sportives avec les autres dans un contexte ludique et de partages ;