Alimentation santé, cosmétiques naturels, Grossesse et maternité, Huiles essentielles, peau

Pour avoir une belle peau

Cernes et poches sous les yeux : 

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine des cernes et poches sous les yeux : manque de sommeil ou nourriture trop salée, congestion veineuse sous les yeux, hyperpigmentation, faiblesse rénale…

Des solutions naturelles : l’eau florale de bleuet, réputée pour son effet décongestionnant anti-cernes, soulage les yeux fatigués et piquants. L’huile végétale de Tamanuest réputée pour la décongestion de la peau

Tâches brunes :

taches_brunes_peauIl s’agit d’une hyperpigmentation résultant d’une trop fréquente exposition au soleil, ayant généré une oxydation cellulaire ou suite à une grossesse.  Ceci résulte d’une perturbation des pigments de la peau que sont les mélanines. On les voit apparaître sur le dos de la main, sur le visage et le décolleté. Il faudra donc freiner cette oxydation cellulaire et gommer ces taches gênantes.

Des solutions naturelles : on pourra penser aux huiles essentielles de carotte (Daucus carota) et de céleri (Apium graveolens) ainsi qu’au macérat de Busserole et au gel d’Aloe Vera

Femme, Grossesse et maternité, Huiles essentielles

Les vergetures

Définition

Lorsque la peau est soumise à un étirement rapide, important, il arrive que les fibres élastiques du derme se rompent. D’abord violacées, les vergetures deviennent ensuite blanc nacré.

Mieux vaut prévenir que guérir!

rose_musquee
Rose musquée

Les vergetures sont de plus en plus difficiles à éliminer au fur et à mesure de leur cicatrisation (lorsque le tissu devient blanc-nacré), mieux vaut donc prévenir que guérir. Pour éviter leur apparition, appliquez quotidiennement sur les zones qui risquent de se détendre des soins nutritifs et assouplissants comme les huiles végétales :

jojoba, amande douce, rose musquée, …

Si les vergetures sont déjà là!

Certaines huiles essentielles sont réputées pour leurs vertus régénératrices. Pour n’en citer que quelques unes :

Tamanu_Callophyle
Callophylle

Huile de calophylle : Elle est réputée pour son action régénérante sur les tissus cutanés, elle favorise l’élimination des cellules mortes de l’épiderme abîmés et redonne de l’élasticité à la peau.

huile_avocat
Huile d’avocat

Huile d’avocat : Elle est réputée pour son action cicatrisantes.

Huile de rose musquée : elle est connue pour activer la réparation de la peau.

Mon huile de soin « gommante » pour vergetures installées

Dans un flacon compte-gouttes en verre ambré ou bleuté de 15ml, versez successivement avant de mélanger :

  • Huile végétale de rose musquée ou de calophylle bio : 1 cuillère à soupe

  • Huile essentielle d’immortelle (Hélichryse italienne) : 40 gouttes

  • Huile essentielle de sauge sclarée : 15 gouttes

  • Huile essentielle de niaouli : 40 gouttes

Conseils d’utilisation : 2 à 3 fois par jour, appliquez 1 à 2 gouttes de cette huile fortement aromatisée sur chaque vergeture et massez très activement pour faire pénétrer. Les résultats ne seront visibles qu’après 1 mois au mieux, patience donc.

Précautions : Attention, cette huile de soin ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes, ni aux femmes sujettes à un cancer hormono-dépendant. Si vous êtes dans l’un de ces cas et souhaitez atténuer une vergeture, utilisez seulement de l’huile végétale de rose musquée ou de calophylle.

Source : Site Aroma-zone, Julien Kaibeck, Les huiles végétales c’est malin

 

AVERTISSEMENT :

Pensez à consulter les précautions d’emploi avant toute utilisation des huiles essentielles.

Ces propriétés, indications et modes d’utilisation sont tirés des ouvrages ou sites Internet de référence en aromathérapie, hydrolathérapie et phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.

Huiles essentielles

Les Poux

Dans cet article, je vous propose des solutions simples et efficaces pour toute la famille contre les poux.

Dans la famille poux laids …  :

poux_laids

Avec la rentrée des classes, certains parents ont peut-être déjà pu voir les affiches de mise en garde contre les poux. Les huiles essentielles constituent un moyen de prévention et de lutte efficace contre ce petit parasite.

Le pou résiste facilement aux bains prolongés, à l’eau savonneuse mais tremble devant l’huile de coco ! Celle – ci s’infiltre dans ses opercules respiratoires et l’asphyxie.

Les peignes anti-poux ont une réelle utilité, complémentaire des lotions, pour éliminer mécaniquement poux et lentes. Laver les draps et vêtements à 60°, pendant la crise !

Si vous déceler la présence de poux sur la tête d’un de vos enfants, il conviendra de traiter toute la famille pendant au moins 3 semaines. Le schéma ci-dessous vous montre bien qu’après avoir éliminé les poux adultes, des lentes peuvent éclore 7 à 10 jours plus tard.

cycle_poux

Les recettes anti-poux aux huiles essentielles (à partir de 3 ans) :

Le premier réflexe à avoir :

Appliquer 2 soirs de suite : « une goutte de HE lavande officinale + une goutte de HE d’arbre à thé + une goutte de HE de romarin à cinéole » à la base du cuir chevelu / nuque, à l’arrière des oreilles et en 2-3 points du cuir chevelu. Gardez toute la nuit et faire un shampooing répulsif au matin.

Formule « répulsif » à ajouter au shampooing :

Dans un flacon, de préférence en verre ambré, mélangez à parts égales :

« HE lavande officinale + HE romarin à cinéol + HE romarin à camphre + HE genévrier + HE géranium. »

Chaque jour, versez 3 gouttes de ce mélange dans votre dose de shampooing et lavez normalement vos cheveux.

Huiles essentielles, précautions et contre-indications ?

Les huiles essentielles sont très puissantes et à utiliser avec précaution. En cas de doute, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel (naturopathe, aromathérapeute ou pharmacien).

En dehors des allergies toujours possibles, il existe quelques restrictions d’usage et précautions à prendre :

  • Elles sont interdites pendant le premier trimestre de grossesse, dans certains cas, autorisées après le 4ième mois de grossesse (demandez l’avis d’un professionnel)
  • Les huiles essentielles passant dans le lait maternel, il convient d’être vigilent. La plupart sont interdites pendant l’allaitement.
  • Demandez l’avis d’un professionnel pour l’usage chez l’enfant, en cas de traitement ou chez les personnes épileptiques. Naturopathes, aromathérapeutes ou pharmaciens pourront vous renseigner.

Ne pas utiliser les huiles essentielles de façon prolongées sans avis d’un professionnel, ne jamais mettre dans les yeux. Ne jamais utiliser une huile essentielle au hasard, ni en dehors de son mode d’administration autorisé.

 

Source : « Ma bible des huiles essentielles », Danièle FESTY